• Repartition des Tornades dans le monde

    Les zones touchées par les tornades sont le plus souvent dans les latitudes moyennes. Cela est dû à ce que l'on appelle l'effet de Coriolis. Pour expliquer cet effet, il faut prendre en compte la notion de la diversité des référentiels. Pour expliquer cet effet nous allons nous appuyer sur des images animées:

    animation de l’effet de Coriolisanimation de l’effet de Coriolis

    En effet si l’on est situé dans un référentiel héliocentrique et que l’on lance un projectile en ligne droite, on le verra bien parcourir la Terre en ligne droite ,ici modélisée par une roue. (Voir image de gauche). Cependant, si l’on se place dans le référentiel terrestre, étant donné que l’on est entraîné par la rotation terrestre, pour l’observateur, la trajectoire du projectile sera curviligne. L’effet de Coriolis met donc aux yeux de l’observateur terrestre les objets indépendants à la Terre en rotation.

    L’effet de Coriolis est négligeable à la latitude 0° c’est à dire à l’équateur. Alors que plus la latitude augmente plus l’effet s’accentue, lorsque l'on atteint les 90° de latitude, la période de rotation est égale à celle de la Terre. Cet effet conditionne donc les déplacements des masses d'air:

     

    Comme on peut l’observer sur ce planisphère, il n’y a que la circulation de masses d’air froides dans les latitudes élevées, c’est pourquoi la formation des tornades n’est pas  possible dans les latitudes élevées alors que les masses d'air froides et chaudes convergent  dans les latitudes moyennes. C'est pourquoi les tornades ne se forment que dans les latitudes moyennes.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :