• Le Radar Doppler

    Malgré tout cela, nous avons les moyens de nous protéger des tornades peu puissantes (F0-F2, voir échelle de Fujita dans les conséquences). Cela commence d’abord par la prévention des météorologues. En effet ces derniers utilisent le plus souvent des radars Doppler pour prévoir la création d’une tornade dans une zone.

    Le  radar Doppler est un dispositif qui analyse des zones orageuses susceptibles de créer des tornades. On en trouve fréquemment. Ils ressemblent à cela:

    Ce type de radar est conçu pour analyser des cellules orageuses, qui pourraient créer des tornades

    Son fonctionnement est assez simple : Ces types de radars émettent des micro-ondes. Ces dernières vont envoyer un signal en fonction de ce qu’elles traversent. Les météorologues étudieront les informations transmises, ce qui leur permettra d’évaluer beaucoup de critères tels que les précipitations, la force et la vitesse des vents ainsi que les configurations cycloniques (qui seraient propices aux tornades). Ils sont plus performants que des radars normaux  car ils savent  détecter l'orientation et la vitesse des perturbations rencontrées. Malgré tout, ces radars ne peuvent pas détecter ces informations à plus de 300km à la ronde. La tornade ne se voit généralement pas sauf si elle se crée à proximité, la taille pouvant varier de 1 à 100m, ce qui représente peu dans l'échelle de la zone détectée par le radar. A partir de la détection d’un mésocyclone, les chercheurs peuvent lancer une alerte à la population. Mais une tornade ne peut être prévue qu’au grand maximum 30mn en avance, voire 2 à 3 minutes pour certains cas.

     

    Les données récoltées par les météorologues ressemblent à cela, et sont transmises en direct :

     



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :